Le 20ème Dimanche B 2018 A.D.

” Rachetez le temps”

(Ephésiens 5, 15-20)

( par P. Madros)

 

Le discours sur le pain de vie ( Jn 6)

La liturgie nous offre, pendant plusieurs dimanches, le discours de Jésus sur le pain du ciel, mal digéré par les gens de Capharnaüm et quelques disciples. Dans les années précédentes, nous avons eu l’occasion de commenter ces lectures d’évangile. Contentons- nous ici de la force, la clarté, la détermination et l’éclatante évidence qui émanent de Jésus sur sa présence réelle, oui réelle, pas symbolique, dans le pain et le vin:” Mon corps est vraiment, réellement, nourriture, et mon sang vraiment breuvage”( Jn 6, 55).” Ceci est mon corps…. Ceci est mon sang”.

 

De la Lettre circulaire de Saint Paul: racheter le temps! (Ephésiens 5, 16)

Intraduisible cette forme verbale ainsi que l’expression grecque: εξαγοραζομενοι τον καιρον, littéralement: rachetant ou achetant à nouveau, pour vous- mêmes, le temps! Mais, de qui? Ah! ” Des jours qui sont mauvais”! En d’autres termes, la vie, la corruption, le péché, ” quelque diable aussi vous poussant” ( comme confessait l’âne de la fable de La Fontaine),- vous ont volé le temps ou l’ont acheté à vil prix, avec votre complaisante complicité. Et la société autour de vie ne vous a pas aidés à récupérer . On vous a dit:”Le temps est argent, ou or”! Et souvent, pour l’argent et l’or, vous avez perdu du temps, parfois perdant vos âmes.

Racheter, réparer, récupérer, se rattraper : voici ce à quoi nous exhorte l’apôtre, regrettant jusqu’à en mourir ” les mauvais jours” où il ” avait persécuté l’Eglise de Dieu”, ultra fier de son pharisaïsme, de ses traditions, de sa circoncision et de sa généalogie. Après le coup de foudre du chemin de Damas, Saul comprend qu’il avait perdu son temps et son âme. Reconnaissant son tort, il court ” à la recherche, à la chasse du temps perdu”, car ” le temps se fait court”! Il ne perd plus une minute. Il ne concède souvent ” à ses paupières aucun sommeil”. Dans ses jeûnes apostoliques ( non seulement rituels), il rattrape le temps perdu ” dans les mangeailles”! Prières à tout casser! Voyages et prédication incessants, précisément ” à temps et à contre- temps”, pour réparer la contre- prédication rabbinique antichretienne, anti Jésus, anti croix. Désormais, il faut courir, puisque le temps vole. Il faut absolument atteindre le but et obtenir le prix, à tout prix!

Conclusion

Belle leçon pour nous. Non satisfaits de notre repentir, de nos regrets, de notre nostalgie stérilisante et paralysante, récupérons ( chacun sait dans quel domaine), réparons, compensons, rachetons le temps, achetons le présent, ne vendons pas l’avenir.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.