Le 4ème Dimanche de Pâques C (après l’incendie de « Notre-Dame ») 2019 A.D.

De païens christianisés à chrétiens paganisés !

(Ac 13, 14, 43- 52)

(par P. Madros)

Une demande d’excuse pour commencer

C’est seulement maintenant que je mentionne dans mes homélies, avec nostalgie et profonde douleur, la Basilique de « Notre-Dame de Paris, qui est « Notre-Dame » tout court,  parce que d’abord je ne savais quoi penser (même si la probabilité penche vers l’acte intentionnel, simplement parce que le gouvernement s’était empressé de le nier !!!), ensuite parce que j’avais été hospitalisé et en état précaire de santé, ce qui ne me permettait pas de rédiger de nouvelles homélies. En tous cas, que l’incendie de « Notre-Dame » allume à nouveau le feu de la foi chez « la mère de toutes les églises » et « la fille aînée de l’Eglise », symbolisant non seulement la grande et belle France, mais aussi toute l’Europe et le monde entier !

 

Avec les Saints Paul et Barnabé à Antioche de Pisidie (Ac 13, 14 s)

Des conversions à tout casser ! « Beaucoup de Juifs, de prosélytes, des craignant-Dieu suivirent Paul », ou plutôt suivirent Jésus-Christ à travers Paul et Barnabé, le petit ex-lévite chypriote. Les Juifs voient rouge. Ils profèrent des blasphèmes, version orale du Talmud contre le Christ, la Vierge, la Croix et l’Eglise !

 

Le renversement des situations ! 

Paul et Barnabé réagissent. Ils n’ont pas la langue à la poche et ne connaissent pas « la langue de bois » (par peur de la charge d’antisémitisme !) qui paralyse ou déforme notre message apostolique ! Ecoutons ce qu’ils disent aux « Juifs » « avec audace » parresia (παρρησιασάμενοι) : 

« Vous rejetez la Parole de Dieu (note : pas de diplomatie ni de circonlocutions)

« et vous ne vous considérez pas dignes de la vie éternelle (remarque : jugement très grave partant du principe inaliénable que quiconque refuse Jésus-Christ-Sauveur se damne ; allez dire ça aujourd’hui !) :

« Eh bien ; nous nous tournons vers les païens (note déplaisante : ces sales goyîm bien malmenés dans des écrits rabbiniques !)

Et ces païens de la région entendent le discours, se sentent aimés, respectés, et attirés par un Jésus invisible et présent (Jn 12, 32). « Ils se réjouissent, glorifient la parole de Dieu, croient », c’est-à-dire adhèrent à la Parole incarnée de Dieu, annoncée à Marie, devenue Enfant à Bethléem, et Holocauste à la Croix, ressuscitée d’entre les morts. En somme, ils deviennent chrétiens et se revêtent du Christ ! Quelle révolution blanche, quel passage de l’aberration des idoles au Seigneur de la gloire, de l’erreur à la vérité ! Leur cohérence continue, de ces ex-païens : ils témoignent pour Jésus, par la bouche et par le sang. Et ils construisent dans tout l’univers « la civilisation de l’amour ». Et les moines construisent l’Europe qui leur est si ingrate…

Et vingt siècles passent. Déjà au 19ème le sécularisme, le laïcisme, le matérialisme sévissent, sous prétexte d’indépendance ou d’autonomie des sciences et des disciplines, et de séparation entre Eglise et Etat, et avec le prétexte de « la dignité humaine ». Des lois antichrétiennes interminables, de la France à Malte et à l’Irlande en passant par l’Italie des martyrs et siège du Saint-Siège, envahissent l’Occident, non sans le flux programmé de « réfugiés », « migrants » non chrétiens, de quoi déchristianiser l’Europe, au moins démographiquement (ce dont plusieurs ecclésiastiques ne semblent pas avoir conscience). La « religion »  sous-entendue la chrétienne- n’importe plus ! Les chrétiens fervents sont ridiculisés ! Les mariages avec des non-chrétiens ne constituent pas de problème ! (Or, la plupart sont des fiascos retentissants et des drames sans fin !) Des adultes qui refusent leur christianisme « imposé » pendant leur baptême d’enfants courent à la mairie pour se faire « dé-baptiser », ce qui est commode et instantané. Si vous dites : « C’est mille fois plus facile que de se dé-circoncire ! » (opération impossible !), l’on vous traite « d’antisémite » et d’ « islamophobe » ! Pensons en passant aux inconvénients et risques de l’excision ! Une fois de plus, le Christianisme est le plus humain, le moins cruel, le moins antipathique !. Et l’Inquisition ? Bien enterrée depuis des siècles chez les Catholiques (qui ont l’exclusivité de la pédophilie !!!! selon les médias), elle continue dans l’Islam et chez d’autres cultes, surtout parmi les sectes… qui sont inexorables. Seulement, les gens ne le savent pas, et les mass médis, médias des mensonges (« Lugenpresse ») nient et couvrent…

 

« O Maria hilf ! » « Notre-Dame aide-nous ! »

Après Jésus, le seul Sauveur, Sainte Marie de Dieu, dont on a brûlé la Maison à Paris, Jérusalem et ailleurs (11 attaques, incendies et actes de vandalisme à des églises en France en onze mois de cette année 2019), aide-nous à rejeter le néo-paganisme et à « nous souvenir de notre baptême », de celui de Clovis, de celui des premiers chrétiens de Jérusalem et d’Antioche !

 

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.