Le 1 er Dimanche de l’Avent A 2019

Chrétiens de tous les pays, réveillez-vous et unissez-vous !

(Rom 13, 11-14 ; Is 2, 1-5)

(Par le Père P. Madros)

 

Le prophète Isaïe, enfant de la ville sainte, prédit que “toutes les nations”, oui, les goyim, s’il vous plaît, « vont monter à Jérusalem, à la montagne de la maison du Seigneur  » ! Le Nouveau Testament ne cite malheureusement pas cette prophétie isaïenne qui s’est réalisée au Cénacle, le jour de la Pentecôte en l’an 30 A.D.. En effet, la seule « Loi sortie de Jérusalem », non du Sinaï ni de l’Arabie, est bien celle du Christ. Il l’a proclamée du haut de la chambre haute : « Mon commandement c’est que vous vous aimiez les uns les autres comme moi je vous ai aimés ». (Jn 15, 12). Le « vous » est ici universel, bien entendu, sans restriction !

La prédiction d’Isaïe ne trouva pas son accomplissement dans le Judaïsme antique qui bannissait carrément les païens de « la maison du Seigneur », comme si Yahweh et le Temple étaient le monopole de ce peuple. De nos jours, les « fidèles du Mont de la Maison » i.e. du Temple (qui n’existe pas encore !) ont toutes les intentions d’éliminer les non-Juifs du lieu , quitte à détruire la mosquée dite « Lointaine » et le Dôme du Rocher. Une telle démarche – pour laquelle des « chrétiens évangéliques » montrent beaucoup d’enthousiasme, risque de déclencher à nouveau en Terre Sainte une « guerre de religion », dont nous n’avons vraiment pas besoin ! Il s’agirait , une fois de plus , de « nécrocratie » où les vivants s’entretueraient par respect pour les morts. Nous aurions affaire à une mortelle « lithocratie », barbarisme qui signifie « le gouvernement des pierres » où les cœurs deviendraient plus durs que les pierres, tuant des êtres humains pour maintenir des pierres mortes !

 

« C’est l’heure désormais de vous arracher au sommeil ! »

Avec ces mots, saint Paul secoue les fidèles – peut-être même le clergé- de Rome ! Message actuel puisque beaucoup trop de chrétiens dans trop de pays dorment tout simplement ! Noyés dans un hédonisme fort proche du paganisme, occupés à unir ce que Dieu a séparé et à séparer avec toujours plus de facilité ce que Dieu a uni, les voilà inconscients de ce qui se passe chez eux et dans d’autres terres, comme d’éternels dormants ! La légende des « dormeurs d’Ephèse » (dont on trouve un écho même dans le Coran , paraît-il) semble devenir une réalité où les chrétiens sont anesthésiées par « les droits de l’homme » (surtout le non chrétien !), « la liberté », l’ouverture, le « multiculturalisme », « l’ accueil » sans discernement, la protection voire des criminels et des dépravés, sous prétexte d’amour fraternel et de miséricorde !

Des sectes travaillent , jour et nuit, même parmi certains de nos « employés », nos instituteurs ou nos élèves, voire parmi des locataires de nos appartements (de Terre Sainte) qui nous ont coûté les yeux de la tête. Et nous dormons, satisfaits d’avoir « casé » nos gens et d’avoir fait acte de « promotion sociale » !

D’autres religions s’infiltrent dans nos pays « de tradition chrétienne », gagnant des adeptes tandis que nous , nous contentons soit de dormir soit « de dialoguer » ! Là non plus, nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde ! Que d’églises ont été récemment transformées en mosquées ou en musées tandis que des successeurs de l’empire ottoman veulent transformer en mosquée la magnifique basilique impériale « Aghia Sofia » !

Les chrétiens locaux sont persécutés dans beaucoup de pays du Moyen-Orient, d’Asie et d’Afrique … Certains mass médias « politiquement corrects » (pour l’avantage de qui ?) feignent de ne rien savoir. Les Chrétiens occidentaux ne semblent pas être au courant.

Nous dormons parfois ou souvent( ?) pour ce qui concerne la Catéchèse, si elle existe dans nos écoles. Qui donne la catéchèse ? Que raconte-t-il ou elle ? « Nous faisons confiance ! » , formule quiétiste commode qui nous dispense de contrôler, d’orienter et d’améliorer et d’approfondir. Ne l’oublions pas : nos catéchistes ne font que nous remplacer et nous représenter, nous les prêtres. Nous sommes les premiers responsables de la Catéchèse.

Comme vient de l’écrire, avec son génie et sa spontanéité ainsi que son zèle paternel et apostolique, notre pape François, « la joie de l’Evangile » requiert que les prêtres préparent soigneusement leurs homélies, point et pont de rencontre avec les fidèles ou, malheureusement, facteur d’éloignement de ceux-ci , dans un ennui supplémentaire ! Georges Bernanos l’écrivait dans la première page du « Journal d’un curé de campagne » : « Ma paroisse est une paroisse comme toutes les autres… Elle est dévorée par l’ennui ! »

Le pape vient de « secouer » un peu le monde musulman – et les chrétiens endormis et résignés, en demandant « la liberté religieuse pour les fidèles » !

 

Conclusion

Tous les chrétiens , bienvenus à Jérusalem, hôtes de la « mère de toutes les églises » ! Chrétiens de tous pays, réveillons-nous et unissons-nous. L’ivraie a conquis trop de terrain. Réveillons-nous et soignons – soyons- le bon grain !

 

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.